Parade of Nations: Celebrating 15 Years of the Mosaïq Multicultural Festival in Moncton

Written by on July 5, 2019

in - Comments Off on Parade of Nations: Celebrating 15 Years of the Mosaïq Multicultural Festival in Moncton
When:
July 20, 2019 @ 11:30 am – 1:00 pm
2019-07-20T11:30:00-03:00
2019-07-20T13:00:00-03:00
Where:
Oak Lane to Downing to Riverfront Park
Moncton
NB
Cost:
Free
Contact:
The Multicultural Association of The Greater Moncton Area
Celebrating 15 Years of the Mosaïq Multicultural Festival!
Célébration du 15e anniversaire du Festival multiculturel Mosaïq!

Parade of Nations / Parade des Nations

Get ready for the 2nd annual Parade of Nations on July 20th! One of the city’s newest traditions, the Parade of Nations promises to be a vibrant opening to the Saturday festivities for the 15th Anniversary of the Mosaïq Multicultural Festival – and we would love nothing more than to see you there.

Come celebrate the diversity in our city with some of the loudest, most colourful, and dazzling displays of culture our region has to offer! The Multicultural Association of the Greater Moncton Area, our local ethnocultural associations and our Mosaïq Festival sponsors will all be marching together down Main Street to dress our city in colour from head to toe.

All participants will gather at Oak Lane (Downtown Moncton) at 11:00 AM, in order to be ready to march at 11:30 AM sharp. The parade will head down Main Street and then turn onto Downing street, where it will continue until reaching the Mosaïq Festival grounds at the Riverfront Park to begin the 2nd half of our celebrations. See you there!

Préparez-vous pour la 2e Parade des Nations annuelle le 20 juillet! Une des traditions les plus récentes de la ville, la Parade des Nations promet de créer une ouverture dynamique pour les festivités du samedi du 15e anniversaire du Festival Multiculturel Mosaïq – et nous n’aimerions rien de plus que de vous y voir.

Venez célébrer la diversité de notre ville avec l’une des manifestations culturelles les plus fortes, les plus colorées et les plus éblouissantes de notre région! L’Association Multiculturelle du Grand Moncton, nos associations ethnoculturelles locales, et nos commanditaires du festival Mosaïq, marcheront ensemble dans la rue Main pour habiller notre ville de couleurs de la tête aux pieds.

Toutes les personnes participant au défilé se réuniront à 11h00 le 20 juillet à la Ruelle Oak pour être prêt à marcher à 11h30 précises.  Le défilé se déroulera sur la rue Main, pour ensuite tourner sur la rue Downing, où il se poursuivra jusqu’à atteindre le site du Festival Mosaïq au Parc Riverain!

Headliners / têtes d’affiche

AFROTRONIX

Living in Montreal, guitarist Caleb Rimtobaye, originally from Chad, has perfected his music by fusing African rhythms with electronic beats to create a “convention-shaking project” infused with digital elements, African beats, and Touareg blues. The concept of AfrotroniX was created after Caleb collaborated with producer Brian Kennedy (Ciara, Rihanna). The idea behind AfrotroniX is to create a futurist image alluding to the renewal of Africa’s role and its perception, in the collective imagination. Through his artistic expression, Caleb wonders about the state of the African continent, and through his music, he hopes to revive ways of life that are endangered or marginalized. His shows are choreographed with a futuristic feel where AfrotroniX mixes DJing and live instruments that connect rhythms such as dubstep, mbalak, rumba, and house, creating a new voice for African pop. AfrotroniX has performed and toured for the last 10 years in southern Africa, Korea, Switzerland, Canada and Australia. AfrotroniX’s last album was released in 2017, NomadiX, he has since released an EP OyO, in 2018.
Installé à Montréal, le guitariste tchadien, Caleb Rimtobaye, a affiné son approche musicale en fusionnant la musique électronique, les rythmes africains et le blues touareg pour créer un projet qui secoue les conventions. Le concept d’AfrotroniX est né de la collaboration de Caleb avec le producteur Brian Kennedy (Ciara, Rihanna). AfrotroniX crée un univers futuriste qui évoque le renouvellement du rôle et de l’image de l’Afrique dans l’imagination collective. Caleb utilise l’expression artistique pour s’interroger sur l’état du continent africain et espère, par sa musique, faire revivre des modes de vie menacés ou marginalisés. La chorégraphie des spectacles d’AfrotroniX produit un effet futuriste où l’art du DJing et la musique instrumentale en direct rencontrent les rythmes du dubstep, du mbalak, de la rumba et de la house pour créer une nouvelle voix pour la musique populaire africaine. Depuis 10 ans, AfrotroniX offre des spectacles et des tournées en Afrique australe, en Corée, en Suisse, au Canada et en Australie. NomadiX, le dernier album d’AfrotroniX, a été lancé en 2017 et a été suivi en 2018 d’un 45 tours prolongé, intitulé OyO.

IMARHAN

Originally from Algeria, Imarhan is a young desert rock band formed in 2008 to dismantle the western perception of Touareg music and to bring this genre to the world. This new wave of music works to find a passionate sound through a complex composition of guitar riffs, pop melodies, and pan-African rhythms, while also showing the world a fresh and modern take on Touareg sounds. Their soulful music aims to create a moving experience and a place for listeners to drift off and be at peace. Their work is inspired by their home of Western Africa. It reflects aspects of folk Saharan art, the romantic aspects of Algerian Rai, and the energy of electro-pop influences while exploring themes of love, life and social issues. While the conflict in neighbouring Mali has created some tension within the country of Algeria, the Touareg music community continues to operate as a family to bring people together and to show solidarity.
Originaire d’Algérie, Imarhan est un jeune groupe rock du désert formé en 2008 dans l’intention de bousculer l’idée que l’Occident se fait de la musique touareg et de présenter ce genre au monde entier. Cette nouvelle vague musicale produit des sons passionnés en créant un mélange complexe de riffs de guitare, de mélodies populaires et de rythmes panafricains qui font entendre au monde entier des sons touareg nouveaux et modernes. Il en découle une musique soul qui offre aux auditeurs une expérience émouvante et un moment d’évasion et de paix. L’œuvre s’inspire de l’Afrique occidentale, le lieu d’origine des musiciens. Le groupe explore les thèmes de l’amour, de la vie et des problèmes sociaux en réunissant certains éléments de la musique folk du Sahara, les aspects romantiques du raï algérien et l’énergie des influences électro-pop. Malgré les tensions que le conflit au Mali a suscitées en Algérie, la communauté musicale touareg continue de tisser des liens familiaux pour rassembler les gens et faire preuve de solidarité.

DA CRUZ

Forget Samba. Forget funny football tricks. Just forget all the clichés you know about Brazil. On their new album „Eco do Futuro“ („Echo of the Future“) the Berne-based group DA CRUZ take you to a different place: modern and urban Brazil, a country staggering between revolution and resignation. Da Cruz have translated all the anger and joy, and all the hope and despair into extremely danceable songs. „Eco do Futuro“ is an album that is bound to cause a sensation.

„Eco do Futuro“ has singer Mariana Da Cruz discovering her African roots. Born and raised in Sao Paulo she moved to Switzerland ten years ago, but never actually settled, at least not when it comes to music. On this new record, she directs an electro-acoustic trip from the subversive communities of Lagos to the favelas of Rio and the townships of Johannesburg, with occasional stops in the smoke-filled recording studios of Kingston Town and poorly ventilated clubs of London. Blending Kwaito, Baile Funk, Afrobeat, Dub and Hip Hop, „Eco do Futuro“ is a decisively urban „black“ record.

Oubliez Samba. Oubliez les trucs de football. Oubliez tous les clichés que vous connaissez sur le Brésil. Sur leur nouvel album „Eco do Futuro“, le groupe bernois DA CRUZ vous emmène dans un lieu différent: le Brésil moderne et urbain, un pays entre révolution et résignation. Da Cruz a traduit toute la colère et la joie, ainsi que tout l’espoir et le désespoir, en chansons extrêmement dansables. „Eco do Futuro“ est un album qui fera sensation.

„Eco do Futuro“ a permis à la chanteuse Mariana Da Cruz de découvrir ses racines africaines. Née et élevée à Sao Paulo, elle a déménagé en Suisse il y a dix ans, mais ne s’est jamais installée, du moins pas en ce qui concerne la musique. Sur ce nouveau disque, elle dirige un voyage électroacoustique des communautés subversives de Lagos aux favelas de Rio et aux townships de Johannesburg, avec des arrêts occasionnels dans les studios d’enregistrement enfumés à Kingston Town et dans les clubs mal ventilés de Londres. En mélangeant Kwaito, Baile Funk, Afrobeat, Dub et Hip Hop, „Eco do Futuro“ est un disque «noir» résolument urbain.

Bobo William

 

Based out of Montreal, QC, BOBO is originally from the Ivory Coast. A versatile artist with multiple talents, he has travelled the stages of West Africa, Europe, the United States, Mexico and Canada.  He represents a refreshing repertoire of mixed urban music. His engaging Afro-Reggae, with a touch of Ivorian festive rhythms, makes people dance, enjoy, and reflect. Ultimately, his music is a rallying cry for African Unity.

Co-founder of the Montreal-based group Djidji, winner of the Syli de Bronze 2010 at the Syli d’Or competition for World music, he has performed at numerous festivals on the Canadian stage, including the Festival International Nuits d’Afrique de Montréal, the Franco Festival of Calgary, the Festival du bout du monde of Gaspé, the Festival International Rythmes du monde
of Saguenay, the Festivoix of Trois-Rivières, and the Africa Festival of Arts and Culture Society of Halifax. An internationally renowned dancer, he has been a member of several Ivorian dance companies including Ten Zo and Kôtou Da. Lucky for us, he will be lighting up our stage on Friday, July 19th!

Basé à Montréal, QC, BOBO est originaire de la Côte d’Ivoire. Artiste polyvalent aux multiples talents, il a parcouru les scènes d’Afrique de l’Ouest, d’Europe, des États-Unis, du Mexique et du Canada.  Il représente un répertoire rafraîchissant de musique urbaine mixte. Son Afro-Reggae engageant, avec une touche de rythmes festifs ivoiriens, fait danser, apprécier et réfléchir. En fin de compte, sa musique est un cri de ralliement pour l’Unité Africaine.

Cofondateur du groupe montréalais Djidji, lauréat du prix Syli de Bronze 2010 au concours Syli d’Or pour la musique du monde, il s’est produit dans de nombreux festivals sur la scène canadienne, dont le Festival international Nuits d’Afrique de Montréal, le Festival Franco de Calgary, le Festival du bout du monde de Gaspé, le Festival International Rythmes du monde
de Saguenay, le Festivoix de Trois-Rivières, et le Festival africain de la société des arts et de la culture d’Halifax. Danseur de renommée internationale, il a été membre de plusieurs compagnies de danse ivoiriennes, dont Ten Zo et Kôtou Da. À notre bonheur, il éclairera notre scène le vendredi 19 juillet!

mosaiqmoncton
Info

Comments are closed.