Parle-Ouère virtuel de l’année 2021 : Le militantisme en 2021.

Event by SANB
Online Event
Wednesday, February 10, 2021 at 6 PM EST
Price: Free
Public Anyone on or off Facebook

Le mercredi 10 février 2021 à 19 h, la SANB vous invite à participer au premier Parle-Ouère virtuel de l’année 2021 : Le militantisme en 2021.

Quatre militant.e.s et activistes vivant au Nouveau-Brunswick partagerons avec vous leur point de vue sur le militantisme en 2021, précédé d’une présentation sur le sujet par Mme Michelle Landry, professeure agrégée de sociologie à l’Université de Moncton.
Le lien Zoom pour accéder au Parle-Ouère sera disponible sur la plateforme Membres de la SANB le jour même de l’évènement.
Si vous n’êtes pas membre, vous pouvez le devenir gratuitement en suivant ce lien : www.sanb.ca/inscription
Les Parle-Ouères sont des cafés citoyens thématiques où l’on rassemble la population pour discuter d’un enjeu précis, dans une atmosphère décontractée. Le but est de proposer des pistes de réflexion qui mèneront vers des actions concrètes, ou vers la création d’un Groupe Action Projet. Ces cafés citoyens peuvent être organisés à la demande de citoyens ou de groupes afin d’aborder un enjeu spécifique.

Conférencière invitée

Michelle Landry
Michelle Landry est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les minorités francophones canadiennes et le pouvoir et professeure agrégée de sociologie à l’Université de Moncton. Elle est l’auteure de L’Acadie politique. Histoire sociopolitique de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (2015), ainsi que d’articles universitaires et de chapitres d’ouvrages collectifs portant, entre autres, sur le pouvoir et l’organisation sociopolitique des minorités de langue officielle et le nationalisme acadien.

Panélistes invités.e.s

Nellys Kalgora
Étudiante en première année à l’Université de Moncton, Nellys, est l’instigatrice de la marche pacifique du mouvement Black Lives Matter (BLM) s’étant tenue à Moncton le 1er juin 2020. Fière activiste du mouvement BLM, elle est aussi très impliquée dans les enjeux sociaux tels que le féminisme et l’égalité raciale. En tant que femme noire, ces deux mouvements sont très importants pour elle puisque ce sont ces enjeux qui la rejoignent le plus. Nellys se retrouve parmi la sélection des 30 jeunes francophones à surveiller en 2021 dans la province.
Firas Salti
Ancien étudiant à l’Université de Moncton en sciences politiques et ancien vice-président académique de la FÉÉCUM durant le mandat 2016-2017, Firas est actuellement membre du conseil d’administration de la SANB pour la région du Sud-Est. Originaire de la Tunisie, il a été témoin de la révolution tunisienne qui a déclenché par la suite ce qu’on appelle aujourd’hui le printemps arabe. Durant la révolution et les années qui ont suivi la révolution, il devient activiste politique et activiste au sein de la société civile.
Antoine Zboralski
Antoine est doctorant en sciences de la vie à l’Université de Moncton. Il milite pour une meilleure prise en compte politique des questions environnementales à Moncton et au Nouveau-Brunswick, ainsi que pour une meilleure reconnaissance des sciences et de la recherche en français. Il a présidé l’association environnementale étudiante Symbiose et siège présentement au conseil d’administration de l’Acfas-Acadie.
Julie Gillet
Arrivée depuis peu à Moncton, Julie est la nouvelle directrice du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick. Son militantisme est né pendant ses études en journalisme, lorsqu’elle prend conscience des processus de construction sociale des genres et de la responsabilité des médias dans la persistance des inégalités. Aujourd’hui, elle tire la force de son engagement dans la convergence des luttes féministes, environnementales et antiracistes.

Animateur de l’évènement

Yoan Bourgoin
Présentement à l’emploi de la SANB dans le cadre d’un projet étudiant, Yoan est diplômé du baccalauréat en biologie de l’Université de Moncton. Militant environnemental, il participe au Sommet Action climatique de New York en 2019. Grâce à un texte au sujet de l’environnement, il remporte un prix lors d’un concours d’écriture universitaire. Son militantisme s’étend des changements climatiques jusqu’aux droits des animaux. Yoan fut sélectionné dans la liste des 30 jeunes francophones à surveiller au Nouveau-Brunswick en 2020.

COVID Data

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.